Les pluies diluviennes ont occasionné la mort de 9 personnes et d’importants dégâts matériels la nuit de jeudi à vendredi. C’est un premier bilan du ministre de l’Intérieur. Plusieurs quartiers sont coupés du reste de la capitale. Le gouvernement annonce la mise sur pied d’une cellule de crise face à cette situation, rapporte radiookapi.net Plusieurs communes ont été arrosées par ces pluies. Kinsuka Bandalungwa, N’djili, Limete, etc. Le bilan donné par le gouvernement fait état de 9 décès, dont 3 à Limete-Mombele et les 6 autres partagés entre Ngaliema, Kinseso, Ngaba, Kimbanseke, Bumbu et Selembao. Plusieurs habitations ont été détruites. Des ponts coupés empêchent la circulation et isolent certains quartiers. Le site Mataba est sérieusement touché. Le gouvernement craint qu’il ne cède. Des tuyaux ont été détruits, occasionnant des coupures d’eau à Gombele, Makala et Lemba Sud. Selon le ministre d’Etat chargé de l’Intérieur, Dénis Kalume Numbi, une cellule d’information vient d’être mise en place. Il s’exprimait ainsi devant l’Assemblée nationale ce vendredi matin. Cette cellule a pour mission l’assistance des personnes touchées par les dégâts de ces pluies. Dénis Kalume a ajouté que des travaux sont en cours pour dégager les routes et rétablir la circulation.