I. SITUATION SECURITAIRE GOMA Un membre de l’assemblée provinciale a été attaqué chez lui hier soir. Son gardien a succombé à ses blessures. RUTSHURU La MONUC devait mettre en place ce matin une base mobile à Bunagana. La base mobile a quitté Rutshuru avant d’être stoppée vers 6h par environ 50 déplacés. La base mobile est retournée sur Rutshuru. Elle devrait repartir demain sur Bunagana si la situation le permet. Une rencontre entre MONUC, PNC, 6ème BI, suite aux incidents de hier et de ce matin à Rutshuru, a eu lieu ce matin. Les FARDC et la PNC ont réaffirmé à la MONUC qu’ils ne bloqueraient pas l’assistance humanitaire pour autant qu’ils soient prévenus à l’avance. Le médecin de IRC a été retenu de force dans un village proche de Kabaya par des soldats du CNDP pendant une heure avant d’être relâché. Il ne s’agirait pas d’un acte dirigé contre l’ONG mais plutôt d’un acte isolé d’un excès de zèle de ces soldats. IRC continue ses activités. MASISI Depuis hier soir, la plupart des véhicules des commerçants sont bloqués de part et d’autre de la barrière de Mushaki, en provenance soit de Sake ou de Masisi sans motif valable fourni, bien que des différentes taxes perçues par le CNDP soient collectées auprès des chauffeurs. Un même type de processus est observé à Kirolirwe où, selon les chauffeurs rencontrés, un montant de 20 dollars et 20 l d’essence sont exigés par le CNDP ; à leur retour avec les marchandises (bois, braises,…), les chauffeurs devraient encore payer 100 dollars. Il a été rapporté la défection de 120 éléments Nkundistes qui se sont rendus aux mains des FARDC, au niveau du Camp Lushebere du Col.Yav. BENI – LUBERO Selon des sources locales, quelques maisons de Kanyabayonga ont été pillées par des hommes armés, la nuit du 5 au 6 novembre 2007.