La Monuc se dit satisfaite du jugement du tribunal militaire de garnison. Ce dernier a condamné à la prison à perpétuité Agenonga Uforunyu, alias Kwisha, un des assassins des deux observateurs militaires de la Monuc en mai 2003 à Mungwalu à 90 kilomètres au Nord-Ouest de Bunia, rapporte radiookapi.net Le tribunal militaire de Bunia a condamné Agenonga Uforunyu ce lundi matin. Il s’agit d’un ex milicien du F.N.I, Front des nationalistes intégrationnistes de Floribert Djabu. Il est condamné pour avoir tué, d’une balle dans la tête le 24 mai 2003, le Major Swafat Oran, un observateur militaire jordanien de la Monuc affecté à Mungwalu. L'assassinat avait été perpétré sur ordre du commandant ISSA, dit Aigle Vipère. Ce même jour, un autre observateur de la Monuc, le Capitaine Davis Banda de nationalité malawite subissait le même sort. La Monuc qui est satisfaite de cette condamnation a profité de cette occasion pour rappeler la mission des observateurs militaire. Ils sont là pour veiller au processus de paix et de restauration d’un Etat de droit en RDC. Mounoubai Manodje, le porte-parole de la Monuc en Ituri précise. « Finalement, justice a été rendu et que le coupable de ce meurtre ignoble et condamnable a finalement reçu la peine qui lui revient. Nous voulons profiter de l’ occasion pour le rappeler que tous les observateurs militaires de la Monuc qui sont non armés, sont ici dans le cadre de processus de paix et il est triste qu’ils soient l’objet d’attaques injustifiées,et qu’ils perdent ainsi la vie. » Angonga Uforunyo est le dernier des 5 assassins des observateurs militaires de la Monuc à être condamné. Les co-auteurs de ce meurtre ont également écopé d'une peine à perpétuité depuis le 18 février dernier et purgent leur peine à la prison de Makala de Kinshasa.