Le tribunal de commerce de la Gombe vient de désigner deux administrateurs séquestres, à savoir MM Ben Shungu et Emmanuel Kamana, respectivement actuel directeur financier et comptable de Bravo Air Congo SPRL, autrefois suspendus, à la tête de la compagnie de transport aérien susmentionnée. Et ce, pour veiller sur les fonds, actions et intérêts de la société dans laquelle les deux sont représentants des sociétés de droit congolais, Albatros Sprl et Société Okapi Tours Sprl (associées de Bravo Air Congo Sprl), aux côtés des sociétés de droit espagnol, Bravo Air Lines et Aerolines de Castilla S.A, représentées par M Julio Herminio, l’administrateur contesté. Cette décision judiciaire provisoire est prise dans la cause enregistrée sous le rôle des affaires commerciales et économiques N° RCE 176 qui oppose depuis août 2007 les associés précités. La mesure durera jusqu’à l’épuisement du conflit sur la mauvaise gestion et les injures de la partie espagnole contre le personnel congolais. Cette décision dite « signification commandement » instrumentée par l’huissier de justice est rendue après un débat contradictoire public entre les conseils de deux parties aux procès.