Plusieurs centaines de membres de la Coalition des Démocrates Congolais (Codeco) et ceux de l’Organisation non gouvernementale « La solidarité katangaise » ont marché pacifiquement, vendredi à Lubumbashi, pour contraindre le gouverneur de la province du Katanga de limoger le ministre provincial des Affaires foncières et des Mines, Barthélemie Mumba Gama.

Les initiateurs de la marche constituent une plateforme politique proche de Jean Claude Muyambo, ministre des Affaires sociales et Humanitaires du gouvernement central de la République Démocratique du Congo (Rdc), a constaté APA, sur place.

Partis, sous encadrement policière, du Bureau de l’Inspection provinciale de la Santé dans la commune de Lubumbashi, les manifestant ont couvert 4 km, dans les principales artères du centre ville de Lubumbashi, pour aboutir au siège de l’Assemblée provinciale du Katanga, où ils ont remis une pétition au rapporteur de l’Institution.

Les protestataires récusent Barthélemie Mumba Gama, estimant que ce dernier, nommé au titre de la Codeco, est « illégitime » parce que n’étant « plus membre de la coalition », dont il a été « radié pour déviationnisme ».

Cette situation a créé une crise opposant les membres de la CODECO proches de Jean Claude Muyambo Kyassa, à ceux qui soutiennent le gouverneur Moise Katumbi Chapwe.

Ni le gouverneur provincial, ni le ministre concerné n’ont encore réagi aux déclarations incendiaires entendues dans les deux camps, fait-on remarquer.

La CODECO fait partie de l’Alliance pour la Majorité Présidentielle, plate forme qui avait soutenu la candidature de Joseph Kabila, lors de l’élection présidentielle d’octobre dernier.