Le gouvernement attend de nouveaux mandataires des entreprises publiques des résultats à impact visible pour la population. La ministre du Portefeuille l’a signifié lundi à Kinshasa aux concernés au cours d’une journée de travail, rapporte radiookapi.net

La bonne gouvernance ne doit pas être un slogan, a indiqué Mme Jeannine Mabunda, invitant les nouveaux mandataires de s’imprégner de la philosophie du gouvernement, celle « d’une rupture vers un mieux, vers une bonne gouvernance ». Pour cela, ces mandataires devront se servir des outils financiers et qualitatifs de leurs entreprises respectives en se fixant un objectif de leurs programmes avec une volonté de résultat pour l’année 2008 et pour les trois prochaines années, a souligné la ministre Jeannine Mabunda. « Il était nécessaire de rappeler les règles du jeu de manière que ces mandataires puissent démontrer que les entreprises publiques doivent être autre chose que des canards boiteux », a-t-elle insisté