Brazzaville, Congo (PANA) - Le directeur commercial du groupe Georges Forrest International de la Cimenterie de Lukala (CILU), basée en République démocratique du Congo, Jean-Pierre Hainaut, a promis la livraison d'ici à 2009 de 50.000 tonnes de ciment pour la construction du barrage d'Imboulou, située à 125 km au nord de Brazzaville.

M. Hainaut a fait cette promesse jeudi au cours d'une séance de travail avec la ministre congolaise du Commerce, de la Consommation et des Approvisionnements, Jeanne Dambendzet, en présence de plusieurs responsables du projet Imboulou.
Cette séance de travail a été motivée par le non respect par la CILU des engagements pris au sujet de la fourniture de ciment, suite à une décision d'interdiction d'exportation prise en décembre 2007 par les autorités de Kinshasa.
La CILU qui s'est de nouveau autorisée à exporter 5.000 tonnes de ciment par mois, a convenu de satisfaire sa clientèle selon un quota déterminé, à savoir 3.000 tonnes pour Imboulou et 2.000 pour la liquidation de ses dettes.
"Sur 7.439 tonnes de dette nous avons déjà liquidé 3.439 tonnes. Il nous reste 4.000 tonnes à apurer auprès de nos clients traditionnels d'ici à fin avril 2008. Sur la base de ces remboursements, nous initierons une autre rencontre avec la ministre du Commerce", a précisé Jean-Pierre Hainaut.
L'entreprise, qui estime à environ 20.000 tonnes les besoins du Congo-Brazzaville, s'est prononcée pour une commande d'une usine qui sera effective à la fin 2010, en vue d'augmenter sa capacité de production à plus d'un million de tonnes.
M. Hainaut a également promis de payer sa dette correspondant à 4.000 tonnes, auprès des grossistes de ciment basés à Brazzaville, d'ici à la fin du mois d'avril prochain. Toutefois, consciente des difficultés qu'éprouve son pays en matière d'approvisionnement en ciment, Jeanne Dambenzet s'est déclarée prête à se tourner vers d'autres fournisseurs.