Les adeptes du Bundu Dia Kongo (BDK) protestent contre une opération coup de poing menée par la police. Ils ont barricadé la route qui relie la localité de Lemba à celle de Lukula. Les forces de l’ordre ont arrêté quelques responsables de BDK, rapporte radiookapi.net

La Police d’intervention rapide est arrivée dans la cité de Patu vers 4 heures du matin ce lundi. Cette brigade est à cheval entre Lukula et Lemba. A la levée du jour, les adeptes de BDK ont organisé une marche dans la cité. Ils ont à leur tour enlevé le chef du quartier Nsele. Ils l’accusent d’être en connivence avec la police.

Les Makesa ou bras armés de ce mouvement politico religieux ont copieusement tabassé un agent de service de renseignements qui s’est échappé. Les fidèles de Ne Mwana Nsemi ont par la suite placé des troncs d’arbres sur la route qui relie les deux localités, empêchant ainsi tout trafic. Des coups de feu ont également été entendus. On ignore toutefois s’il y a eu des victimes.

Selon des témoignages concordants, la police n’a pas détruit Luzikua, le quartier général local de BDK. Elle a toutefois annoncé de faire de tout Luzikua ses postes.