drapeauKinshasa, RD Congo – Le directeur chargé de l'Afrique orientale et centrale au Département du développement international de Grande-Bretagne, Dave Fish, a annoncé, jeudi, que la contribution de son pays à la réduction de la pauvreté en RD Congo passera de 420 à 600 millions de dollars américains pour les trois prochaines années.

S'exprimant à l'issue d'un entretien avec le président congolais, Joseph Kabila, à Kinshasa, M. Fish a précisé que la nouvelle contribution est destinée aux secteurs de la santé, de l'éducation et de la bonne gouvernance ainsi qu'à la réforme des services de sécurité et au processus de démocratisation.

Il a laissé entendre que son pays est favorable à l'investissement chinois en RD Congo, déclarant avoir discuté avec le ministre congolais des Infrastructures et Travaux publics ainsi qu'avec l'ambassadeur de Chine en RD Congo de la possibilité de "compensations concrètes" sur le terrain dans le cadre des accords entre Pékin et Kinshasa.