kitala0Les ‘’Bakongo’’(terme pour désigner les originaires du Bas-Congo) vivant en Afrique du sud ne comprennent pas que leur province fasse la une de l’actualité dans le mal. Voulant voir clair sur les nombreux morts survenus ces derniers temps au Bas-Congo,ils se sont réunis du 13 au 15 mars de cette année à l’Hôtel 224 de Pretoria. Ils ont passé au peigne fin les revendications sociales de Bundu dia Kongo,les atrocités dont ils sont accusées et la répression de la police qu’ils ont taxée de disproportionnée. Des images sur les morts après cette répression ont été visionnées.

La province du Bas-Congo a été représentée à ces assises par Nzamasumu,Député provincial et Justin Kuetusukila,président de l’Association des volontaires pour le développement de Songololo. Ces derniers ont donné leur version des faits sur la situation sécuritaire dans la province. Celle-ci a été diamétralement opposée à celle des Bakongo de l’Afrique du sud. ‘’ Je me suis rendu compte de combien les congolais de la diaspora ont un autre son de cloche de ce qui se passe dans leur province’’,a-t-il dit. Et d’ajouter :’’ Cela ne permettra pas de drainer les investisseurs’’.