Franc_congolais

Le gouverneur de la province menace de fermer tous les magasins des commerçants qui refuseraient de baisser leurs prix. Depuis quelques jours, un sac de farine de mais de 25 kg est passé de 7500 Fc (13 us) à 12000 Fc (21 us). Un bidon d'huile de palme de 20 litres, à plus de 50 dollars us, alors qu’il revenait à 35 dollars, rapporte rqdiookapi.net

Le chef de l’exécutif provincial l’a déclaré ce matin, à la suite d’un contrôle dans les magasins. Depuis quelques jours, la majoration des prix observée dans ces magasins est excessive.
Moise Katumbi indique : « Je ne suis pas d’accord avec ces prix parc que ça ne s’explique pas. Les vendeurs disent que c’est à cause du Bivac et de l’Ofida. On a vérifié, il n’y a pas eu augmentation à l’Ofida. Tous les transporteurs qui amènent les produits d’Afrique du Sud n’ont pas doublé leur transport. Il était à 300 dollars aujourd’hui, il est à 310 dollars. L’augmentation ne représente même pas 3%, nous ne pouvons pas laisser mourir notre population. 1 dollars était à 500 Fc aujourd’hui il est 540 Fc, 40 Fc ça ne fait même pas 10 % d’augmentation, alors que eux ont triplé. Cette hausse ne s’explique pas, c’est de la mauvaise foi, ils veulent tuer cette population. Que ces gens qui ne sont pas d’accord de vivre dans la province, qui ne veulent pas respecter cette population ferment et partent