KakongoKakongo

Godefroid Mayobo qualifie les activités non sociales de BDK d’anarchiques. « Je crois que nous devrons clarifier que la démocratie ne veut pas dire que tout le monde a les mêmes prérogatives. Il ne faut pas croire que tout le monde peut remplacer l’Assemblée nationale, le gouvernement ou faire office du chef de l’Etat. Nous n’avions pas à nous prononcer sur des situations de danger de la sécurité ou de pacification sous le territoire national ; le président de la République et le gouvernement n’étaient pas obligés de passer à des consultations qui ont un caractère de demande d’explication ou d’autorité préalable », a-t-il ajouté

A propos de l’interpellation du premier ministre, Godefroid Mayobo indique que ce dossier est déjà réglé car la demande a été jugée irrégulière par l’Assemblée nationale. Pour Godefroid Mayobo, le Palu n’a aucune précaution à prendre par rapport à ce problème. Selon lui, si une interpellation est déposée, elle concerne le premier ministre dans son action par rapport à la nation, donc elle ne devrait pas concerner seulement le Palu.