Hopital

Cet hôpital de 200 lits ouvre officiellement ses portes avec 50 lits. Depuis plus de 40 ans, les malades de Tshimbulu recevaient des soins dans des centres de santé mal équipés. Pour des cas plus graves, ils allaient à Dibaya, à 12 kilomètres. Ce dernier hôpital est malheureusement dans un état de délabrement depuis plus de 20 ans. Les malades de Tshimbululu fréquentaient aussi l’hôpital de Bukinde, à 50 kilomètres plus loin. Une distance difficile à franchir pour la population.

Les avantages du nouvel hôpital se sont fait sentir bien avant son ouverture. Selon la population, des malades ont commencé à affluer des contrées lointaines, comme Kalangala à pus de 30 kilomètres de Tshimbulu. L’un de ces malades confirme la qualité des soins et le faible coup du traitement. Il estime avoir payé environ 20 USD pour une semaine de soins intensifs.

Les travaux de construction de l’hôpital de référence de Tshimbulu ont duré 5 ans. Parmi les participants à la cérémonie d’inauguration, on a noté la présence de l’ambassadeur de l’Italie, celle plus de 50 députés provinciaux et nationaux ainsi que des chefs coutumiers.