MLCDans un communique remis a la presse, les députés et sénateurs MLC reprochent à Yves Kisombe d’avoir apporté son soutien au gouvernement et aux éléments des forces de l’ordre coupables, selon ce parti, des répressions violentes qui ont endeuillé la population congolaise du Bas-Congo. C’était au cours de la plénière de l’Assemblée nationale de jeudi dernier consacrée au débat sur le dossier BDK. Le même communiqué ajoute qu’une procédure disciplinaire est initiée à l’encontre de ce député.