Courant

Cent transformateurs électriques seront disponibilisés pour la population de la ville de Kinshasa au cours de ce mois. Selon l’administrateur-délégué général (A-DG) de la Société nationale d’électricité (SNEL), Daniel Yengo, cité par l’Agence congolaise de presse (ACP), les cent transformateurs électriques permettront à la SNEL de renforcer certaines cabines et l’implantation de trente et une cabines de décharge dans la partie Ouest de la ville de Kinshasa. « L’arrivée des transformateurs va améliorer la qualité de service que la SNEL rend à sa clientèle, réduisant ainsi le recours au système de délestage », soutient l’A-DG de la SNEL, ajoutant que ce programme d’assainissement des réseaux de la SNEL s’étend dans la province du Nord-Kivu et celle du Katanga. A en croire Daniel Yengo, ces transformateurs électriques sont acquis sur fonds propres de l’entreprise. A signaler qu’un transformateur de 100 MW de la Funa avarié depuis le 19 septembre 2007 sera remis en service également durant ce mois. Avec la remise en service de ce deuxième transformateur de la Funa, ce poste va recouvrir sa capacité initiale de 200 MW qui lui permettra d’alimenter les ¾ de la ville de Kinshasa, qui étaient soumis au délestage. « Les travaux sont arrivés presque à la fin. Nous sommes maintenant à l’étape de l’habillement et du séchasse, qui sera suivi du rodage. D’ici le 15 avril 2008, le transformateur sera mis en service », a fait savoir Mme Charlotte Kiseme, chef de division de transport Ouest. Dans trois semaines, le transformateur sera en marche et la SNEL pourra remettre les 100 MW perdus. Ainsi, les communes de Barumbu, Kasa-Vubu, Ngiri-Ngiri et Limete reprendront leur alimentation habituelle.