prLe président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, se rendra jeudi à Pretoria, où il devrait assister à la clôture des travaux d'une commission mixte sur l'évaluation de la coopération bilatérale, a-t-on appris mardi de source officielle.

"Le président tient beaucoup à assister à la fin des travaux de cette grande commission mixte RDC-Afrique du Sud. Nos deux pays sont liés par une série d'accords de coopération et par des liens d'amitié très forts", a déclaré à l'AFP le porte-parole du chef de l'Etat congolais, Kudura Kasongo.

Cette commission a ouvert ses travaux lundi à Pretoria, en présence d'experts des différents domaines de coopération bilatérale, les ministres devant se retrouver jeudi avant une réunion au sommet vendredi en présence des deux chefs d'Etat.

La RDC et l'Afrique du Sud sont liées par 30 accords de coopération, notamment dans les domaines de la défense, de l'éducation, des infrastructures, de la sécurité, des mines et de l'énergie.

L'Afrique du Sud a joué un rôle déterminant dans le processus de paix en RDC, qui a mis fin à une guerre régionale sur le sol congolais (1998-2003), puis pendant une période de transition politique, en finançant une partie du processus électoral de 2006.

Depuis l'élection au suffrage universel direct de Joseph Kabila - désigné à la tête de l'Etat en 2001 -, les deux pays ont encore renforcé leur coopération militaire, en signant notamment en août 2007 une "déclaration commune d'intention" portant sur l'appui et l'assistance à la réforme en cours au sein des Forces armées de la RDC (FARDC).

Pretoria est aussi très impliqué dans le secteur de l'énergie, avec la réhabilitation d'une partie des turbines du barrage hydro-électrique d'Inga (ouest de la RDC), confiée à la société sud-africaine MagEnergy.

Réhabilitées, les deux centrales d'Inga auront un potentiel de production de près de 40.000 MégaWatt, pouvant fournir de l'électricité à toute l'Afrique australe.