Bus

Exposés aux difficultés de transport, les Kinois avaient cru en un soulagement lors de la réception et du lancement des bus, mini bus et taxi commis au transport en commun par l’Hôtel de ville de Kinshasa. Ces engins tant appréciés par rapport à leur apparence, sont à ce jour, sujet d’inquiétude quand à leur qualité. Pas plus tard que le vendredi 11 avril dernier, l’un des gros bus est parti en feu alors qu’il était en pleine course vers le centre ville. Le lundi 14 avril 2008, un autre grand bus de l’Hôtel de ville a connu une panne au niveau de la station service sur l’avenue Bokasa au moment où il se dirigeait également vers le centre ville avec beaucoup de passagers à bord. Moins d’un an après leur lancement sur la voie publique, les pannes que ces engins accusent suscitent autant d’inquiétudes auprès de l’opinion qui s’interroge sur le temps qu’ils seront utiles pour la population de Kinshasa.