drapeau

Vital Kamerhe, président de l’assemblée nationale et Denis Kalume, ministre d’état en charge de l’intérieur ont conduit une forte délégation composée de parlementaires et des membres du gouvernement pour participer aux obsèques des victimes du crash survenu à Goma mardi. A l’aéroport de Goma, le Président de l’Assemblée Nationale a déploré cette nouvelle tragédie avant de donner la signification de cette visite : « d’abord, un message de condoléance, à toutes les familles éprouvées. Et à toute la nation congolaise toute entière. Nous sommes venus sur place, c’est le devoir d’état, pour d’apporter nous enquérir de la situation, consoler toutes les familles, qui ont été durement frappées. Et prendre toutes les dispositions pour inhumer en toute dignité, dans les bonnes conditions les morts. Assister les sinistrés, ainsi que les victimes de cette énième catastrophe. Et discuter avec les autorités locales des conditions qu’il faudra créer désormais pour l’avenir. »

De son côté, dans son intervention au cimetière de Goma, le Ministre d’état en charge de l’Intérieur a confirmé la décision du gouvernement central d'engager des travaux pour enlever la lave du volcan qui a englouti environ 500 mètres de la piste de l'aéroport de Goma lors de l’éruption volcanique de janvier 2002.