Aeroport_GomaDenis Kalume l’a déclaré à radiookapi.net « Le ministre des travaux public et infrastructures et le ministre des transports ont été instruits en urgence pour qu’on envisage le décapage es laves qui coupent la piste pratiquement en deux et qui diminuent la longueur de l’aéroport d’à peu près deux kilomètres. Et ce décapage va intervenir pratiquement dans les mois qui vont venir. Le gouvernement mettra tout en œuvre pour qu’on puisse disponibiliser les moyens nécessaires pour éviter qu’à l’avenir nous puissions connaître le même drame. Si la piste avait toute sa longueur, il y’aurait eu beaucoup plus de chances qu’en freinant que l’avion s’arrête avant le bout de la piste. »

En rapport avec ce drame, la Conférence épiscopale nationale du Congo présente ses condoléances chrétiennes aux familles éprouvées dans un message signé par Mgr Laurent Monsegwo, Archevêque de Kinshasa. La Cenco demande aux autorités congolaises de diligenter une enquête sérieuse pour déterminer les causes de cette nouvelle catastrophe et d’établir les responsabilités dans la justice et la vérité. Elle les invite aussi à prendre au sérieux l’appel urgent d’améliorer le secteur aérien de la RDC, en assurant la viabilité des avions et des infrastructures aéroportuaires