franc_congolais_billet

Ces chiffres ont été livrés lundi à la presse par la directrice intérimaire de l’Ofida Ituri. Selon cette dernière, cette performance est le résultat de la nouvelle politique de maximisation des recettes de son entité, politique visant la réalisation des objectifs du contrat programme signé entre la direction générale de l’Ofida (Kinshasa) et son ressort de l’Ituri, rapporte radiookapi.net

Selon Madame Pascaline Wadiko, toutes les entités douanières du district sont concernées par cette performance pour ce mois d’avril. Outre l'entité de Bunia qui est passée de 3 millions des francs congolais au mois de mars à 34 millions de francs de recettes versées au compte de trésor public en date du 17 avril 2008, les mêmes performances se réalisent à Aru, où les recettes sont passées de 37 millions de FC au mois de mars à 87 millions en avril. A Mahagi également, on est passé de 12 à 16 millions des FC .

La même source a précisé que les sources des recettes sont différentes selon les entités. A Bunia, 80% des recettes proviennent de l’importation du carburant. A Aru, les engrains chimiques importés par les sociétés qui cultivent le tabac ainsi que l’importation de véhicules et de motos constituent la première source des recettes. A Mahagi par contre, il s’agit de l’entrée de marchandises diverses.

Pour Pascaline Wadiko, ces entités se forcent à réaliser le contrat programme qu’elles ont signé avec leur direction générale. Ce contrat programme demande que l’OFFIDA Ituri puissent produire près de 250 millions de FC par mois.