Rivi_re_Kivu

L’Office national du tourisme (Ont) de la Rdc et l’Office du tourisme canadien sont désormais liés par un protocole de collaboration, à travers la firme Inter-tourisme corporation,représenté par Madame Sabiti Zamunda Dada, basée à Montréal au Canada. Ce protocole de collaboration a été signé par l’Administrateur directeur général de l’Ont, Mme Berthe Akatshi, en présence du ministre de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme, José Endundo Bononge.

Selon la responsable de la firme Inter-Tourisme corporation, cette collaboration vise à promouvoir le développement du tourisme congolais afin que la Rdc devienne la destination idéale des touristes à travers le monde .Elle a estimé que la Rdc renferme plusieurs sites viables qui restent inconnus en Amérique du Nord et particulièrement au Canada. Il permet donc, à travers le protocole de partenariat signé, de mieux vendre le tourisme congolais en Amérique du Nord et par delà, améliorer l’image de marque du Congo à l’extérieur. Le protocole s’appuie également sur la formation des cadres de l’Office national du tourisme (Ont) sur la gestion du tourisme, dans l’unique but de faire du secteur touristique un secteur prometteur, capable non seulement de ramener les devises au pays mais également de contribuer à la création d’emplois et à la lutte contre la pauvreté. Des investisseurs intéressés ont été invités à orienter leurs investissements vers le secteur touristique congolais en vue de faire découvrir au monde le miracle touristique que regorge la République démocratique du Congo, en tant que « scandale touristique ».

Construire une véritable industrie touristique du 21ème siècle en Rdc

Le ministre José Endundo Bonongo a déclaré que la Rd Congo doit construire une véritable industrie touristique du 21ème siècle pour être capable de générer des devises et d’attirer de nombreux touristes à découvrir la diversité touristique congolais, à travers les 11 provinces du pays.

Selon lui, le gouvernement s’est engagé à travers les différentes réformes sur la sécurité et l’armée à accroître la sécurité des touristes étrangers qui choisissent la Rd Congo comme leur destination touristique de prédilection. Le patron du tourisme congolais a souligné que le ministère de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme mettra à la disposition de l’Ont des moyens dont la hauteur du montant n’a pas été révélé pour permettre à cet office de mieux réaliser ses objectifs. Il a souhaité que cette collaboration qui vient de naître entre les deux parties soit constructive. Il a également promis que le ministère fera tout pour changer l’état d’esprit du tourisme en Rd Congo afin de permettre aux touristes d’avoir la liberté de filmer partout pour immortaliser leurs séjours dans notre pays. José Endundo a souhaité que la communication entre les mandants et les mandataires soit respectée.

Par ailleurs, Mme Berthe Akatshi a pris l’engagement d’améliorer la qualité du tourisme congolais, avant de souhaiter que des pourparlers se poursuivent entre son organisme et les différents services de sécurité concernés afin de ne pas décourager les touristes lors de leurs prises des vues dans la capitale et en l’arrière-pays.