CEI

La population de Befale vote ce dimanche son unique député à l’Assemblée nationale parmi, les 7 candidats qui sont dans la course. Près de 100 bureaux ont été ouverts depuis 6h du matin à travers 21 centres de vote de cette circonscription électorale

Les membres du bureau de vote et les témoins de différents candidats étaient en place. Les observateurs nationaux également. Par contre aucun observateur international dans aucun bureau de vote. Tous les centres sont sécurisés par la police nationale congolaise. Mais vu leur nombre réduit, deux ou trois éléments seulement sont déployés dans certains de ces centres. Jusque là aucun incident n'a été signalé. Tout se passe dans le calme comme d’ailleurs cela a été le cas tout au long de la campagne. Celle-ci s’est achevée le 9 mai. Il n’y a pas un grand engouement dans tous les bureaux de vote.

La veille, Dieudonné Mirindi, rapporteur général de la CEI (Commission électorale indépendante) a donné des assurances : tout était prêt pour la réussite du scrutin. D’après la même source, à 18h, les bureaux de vote seront fermés et transformés en bureaux de dépouillement. A la fin du dépouillement, les différents témoins des candidats recevront les procès verbaux de résultats.

Cependant, des dispositions d’application prévoient qu’à l’heure de la clôture, s’il y a des électeurs qui sont dans la file, le président du bureau prend soin de ramasser toutes leurs cartes, leur distribuent les jetons afin qu’ils passent voter jusqu’au dernier électeur, a précisé Dieudonné Mirindi.

Pour la petite histoire, la Cour Suprême de Justice, dans son arrêt du 09 novembre 2006, avait annulé les résultats de l’élection législative de juillet 2006 pour cette circonscription et ordonné l’organisation d’un nouveau scrutin.

La circonscription électorale de Befale a droit à un siège parce qu’elle compte 50.876 électeurs, conformément à la loi électorale sur la répartition des sièges à la députation nationale.