RUBERWA

Les contrats signés par le gouvernement congolais étaient au centre du point de presse tenu mardi à Kinshasa par Azarias Ruberwa. L’ancien vice président en appelle à la conscience du gouvernement pour que soient résolus les problèmes sociaux et que soit arrêtée la montée de la criminalité dans le pays. Pour lui, le bilan du gouvernement après une année se révèle négatif

Le président du RCD a indiqué qu’après une année et demi de prestation, le bilan du gouvernement est négatif faute de leadership, de vision et de bonne gouvernance : « Que la corruption soit éradiquée, que les droits de l’Homme soient respectés, et que nous puissions sortir de ce va et vient dans les antivaleurs. Sinon, on a bon prendre des contrats avec quiconque dans le monde, y compris les Chinois. Encore qu’il faille renégocier ce contrat parce que c’est des décisions historiques qui engagent l’avenir des générations futures, même quand nous ne serons plus. Mais, en même temps, nous pouvons suffisamment faire, à partir de nos propres ressources, si nous mettons des valeurs morales, pourquoi pas spirituelles, dans notre comportement de gestionnaires. Je parle pour ceux qui sont au pouvoir. »

Source : Okapi/Kinshasa