Manifestation

Depuis, le bureau poursuit l’objectif d’assurer une prise en charge correcte de la population à risque par le dépistage actif et passif et le suivi post thérapeutique et la lutte antivectorielle. M. Shamba représentant des agents expliquent qu’en 1968 le président Mobutu avait acheté cette parcelle située au numéro 123 sur l’avenue de la justice dans la commune de la Gombe pour abriter le bureau central de lutte contre la trypanosomiase. En cette même année, le bureau reçoit comme partenaire financier l’Ong belge Fometro (Fonds médical tropical). C’est en 2002 que Fometro entreprend des démarches pour s’approprier la parcelle, à la grande surprise du partenaire.

Deux ans après s’être approprié de la parcelle sans aucune réaction de l’autorité congolaise en place, Fometro revend la propriété à une autre belge Texaf (société de textile). Et c’est enfin de compte le mercredi 07 mai 2008 que le bureau reçoit une lettre endossée par le ministre de la Justice leur demandant de déguerpir dans les 48 heures pour laisser la place à Texaf. L’affaire reste à suivre