poubelle

Dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité dans la commune de Lingwala, l’autorité municipale a mis en place une méthode appelée « Haute intensité en main-d’œuvre » (Himo). Celle-ci consiste à incorporer dans la brigade d’assainissement, des jeunes désoeuvrés auxquels on confie des tâches à exécuter quotidiennement.

En collaboration avec la Coopération technique belge (CTB), cette équipe qui comprend environs deux cents personnes, effectue des travaux d’intérêt communautaire sur la voie publique, notamment, le curage des caniveaux, des rivières et le balayage des rues.

Seulement voilà, un fait est à déplorer. Certains habitants de cette municipalité se livrent, sans gêne, à l’évacuation des ordures ménagères sur la voie publique en dépit des efforts fournis par la commune visant à maintenir l’environnement sain.

Selon le responsable de la brigade d’assainissement de la commune de Lingwala, M. Mbengo Nkala, les trois collecteurs d’eaux récemment construits sur les avenues Kutu 1 et Kutu 2 sont en passe d’être bouchés par des ordures ménagères qui y sont continuellement jetées.

Il déplore également le fait que les riverains de cette municipalité font preuve d’un manque criant de notions d’hygiène. Ils contribuent énormément à la pollution de l’environnement. « Ceux qui habitent le long des rivières que nous curons sont, pour nous, de principaux pollueurs. Ils n’ont aucun égard ni respect du travail que la brigade effectue sur ces rivières», déplore-t-il. Avant de proposer que soient tenues des campagnes de sensibilisation pour amener cette population à l’observance des règles d’hygiène.

Pour sa part, le bourgmestre de la commune de Lingwala, Godé Gabama, fait remarquer que si les travaux n’avancent pas vite, c’est par manque de moyens financiers. « Le peu de ressources dont nous disposons ne permettent pas à bien rémunérer les travailleurs qui pourtant sont dévoués », a-t-il précisé.

Comme matériels, la brigade utilise des bêches, des râteaux, des machettes, des brouettes, etc. Ces outillages sont fournis par la CTB.

A noter que le contrat avec la CTB est renouvelable chaque année. Malgré ces efforts qu’on peut qu’apprécier, il est souhaitable que la population accompagne cette brigade dans ses efforts de mettre de la propreté dans cette commune. Il faudra, par exemple, que chaque ménage dispose de bacs à ordures dont les contenus doivent être vidés à des endroits appropriés. D’où la nécessité de disposer de décharges publiques.