Manifestation

Cette décision fait suite aux dérapages que ces manifestations ont connus ; notamment à Mbandaka où certains manifestants se sont illustrés lundi 26 mai 2008 par des jets de pierres contre les installations de la Monuc et de la société de transfert d’argent Soficom, brisant au passage quelques vitres. Le mardi 27 mai 2008 à Gemena, les bureaux de représentation des Ongs Centre de Développement Intégré (CDI) et Memisa, financées par la Belgique ont été saccagés par des manifestants

Le mardi 27 mai 2008 à Gemena, les bureaux de représentation des Ongs Centre de Développement Intégré (CDI) et Memisa, financées par la Belgique ont été saccagés par des manifestants. Face à ces dérapages, le gouverneur de province, José Makila, à partir de Kinshasa où il se trouve, invite la population de l’Equateur au calme : « Je voudrais demander à toute la population de garder le calme absolu et de ne s’attaquer à personne ni aux installations de qui que ce soit. Je voudrais dire à la population de l’Equateur ceci ; cette situation dépend de la justice internationale. Nous avons montré aux yeux de l’opinion tant nationale qu’internationale que Jean Pierre Bemba a une base solide. Je demande qu’aucune manifestation, en ce moment, ne puisse se faire car les ennemis de la République sont là pour nous infiltrer et commencer à casser le peu d’infrastructures que nous avons. A dater de maintenant, il n y a plus question de manifestation jusqu’à nouvel ordre