25 mai 2008

J.P. Bemba, avenir politique compromis

Jean-Pierre Bemba vient d’être rattrapé par le dossier « Bangui ». Arrêté à Bruxelles, il sera transféré dans les prochaines semaines devant la Cour pénale internationale, CPI. Du coup, son avenir politique vient d’être compromis, tant sur le plan de son parti politique, de son mandat de parlementaire, de ses ambitions d’être porte-parole de l’Opposition qu’en ce qui concerne les prochaines élections de 2011. Le sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo, président du Mouvement de libération du Congo, MLC, a été arrêté, le samedi 24 mai... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2008

RDC: le MLC dénonce "la politisation" de la CPI et veut voir Bemba libéré

e Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba, arrêté samedi à Bruxelles sur mandat de la Cour pénale internationale, a dénoncé dimanche à Kinshasa "la politisation" de la CPI et exigé la libération immédiate de son chef. Les membres du bureau politique du MLC, une ex-rébellion devenue le premier parti d'opposition en République démocratique du Congo (RDC), "constatent, avec regret, la politisation de la procédure judiciaire initiée par le procureur de la CPI", dans une déclaration lue par... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2008

Bruxelles : arrestation de BEMBA (on commence à en savoir un peu plus)

Des magistrats doivent se prononcer dans la semaine à venir sur son transfèrement à la Cour pénale internationale qui siège aux Pays-Bas. On commence à en savoir davantage sur les circonstances et les motifs de l'arrestation du président du Mouvement de libération du Congo. Selon la CPI, Jean-Pierre Memba a été arrêté samedi soir à son domicile dans la banlieue de Bruxelles et n'aurait opposé aucune résistance. Un mandat avait été délivré contre lui le 16 mai par la CPI mais il avait été tenu secret pour empêcher une fuite... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2008

Louis Michel demande à la Belgique de renouer avec la RDC

Le commissaire européen au développement et à l'aide humanitaire, Louis Michel, a appelé le gouvernement belge à normaliser, sans délai, ses relations avec la République Démocratique du Congo (RDC), après le rappel samedi à Kinshasa de l'ambassadeur congolais à Bruxelles. Le gouvernemnt congolais entend protester contre "les propos méprisants, sans cesse répétés", par le ministre belge desffaires étrangères, Karel de Gucht, à l'endroit des autorités congolaises. Invité dimanche à la télévision, l'ancien chef de la... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2008

RDCongo: Jean-Pierre Bemba arrêté, suspecté de crimes sexuels en Centrafrique

L'ex-vice-président de la République démocratique du Congo (RDC), Jean-Pierre Bemba, a été arrêté samedi près de Bruxelles à la demande de la Cour pénale internationale (CPI), qui le suspecte de crimes sexuels en République centrafricaine, a indiqué la CPI. Il s'agit de la première arrestation dans le cadre de l'enquête sur la République centrafricaine du procureur de la CPI Luis Moreno-Ocampo, mais "l'enquête se poursuit et ce ne sera pas le dernier", dit le bureau du procureur. "Jean-Pierre Bemba a été arrêté... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2008

Bientôt de nouvelles directives de certification pour l'importation des bois de la RD Congo vers l'Europe

Le ministre d'Etat français en  charge de l'Environnement, de l' Energie, du développement durable et de l'Aménagement du territoire, Jean-Louis Borloo, a annoncé  vendredi qu'il présentera dans quelques huit semaines de nouvelles directives de certification pour l'importation des bois de la RD  Congo vers l'Europe.       Le responsable français qui n'a pas donné de détails, parlait  des projets concernant la gestion des forêts congolaises à l'issue de l'audience lui accordée par le... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2008

RDC: le parti de Bemba a reçu des garanties sécuritaires pour son retour

Le Mouvement de libération du  Congo (MLC, opposition), parti du sénateur et opposant Jean-Pierre Bemba, a déjà reçu des garanties sécuritaires exigées par ce  dernier pour son retour en RD Congo.       Le député national et secrétaire exécutif du MLC, Thomas Luhaka, l'a révélé vendredi sans donner des précisions, lorsqu'il faisait  le point devant la presse sur l'agitation autour de la désignation du porte-parole de l'opposition politique en RD Congo.       "Les... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2008

Compte rendu du conseil des Ministres

La réplique du Gouvernement congolais aux propos de Karel De Gucht est tombée hier à l’issue du Conseil des Ministres présidé par le Premier Ministre Antoine Gizenga Funji. Parmi les résolutions, il a été également décidé le réexamen des termes de coopération entre les deux pays, afin d’en évaluer l’ampleur réelle et d’en déterminer la nécessité. ‘‘Mieux vaut tard que jamais’’, dit un adage populaire. Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo vient de réagir vigoureusement aux propos paternalistes tenus par le... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 00:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2008

RDC-Belgique dans le brouillard

conseil le vendredi 23 mai, le gouvernement de la République a décidé de rappeler en consultation l’ambassadeur Mutamba, actuellement en poste dans la capitale belge. Dans la foulée, le consulat d’Anvers est fermé. C’est la conséquence de l’indignation suscitée à Kinshasa par la énième provocation du ministre belge des Affaires étrangères. Karel de Gucht a déclaré, depuis Pékin, que la Belgique exerçait «un droit moral» sur la RDC.
Posté par Kongolais à 00:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2008

Le Parlement complice des dérives du Gouvernement

Un titre provocateur ? Non, c’est le résultat d’un constat impitoyable. Paradoxe : bien que les observateurs n’aient, objectivement, aucune raison de méconnaître le dynamisme, fort perceptible, de deux chambres du Parlement congolais, ils redoutent, cependant, l’inefficacité des résolutions et autres recommandations annoncées du haut de la tribune du Palais du peuple. Car le gouvernement, qui devait les exécuter, fait semblant d’avoir d’autres chats à fouetter tandis que le Parlement, paralysé par l’antagonisme... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 00:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]