onu

Cette délégation est menée par le représentant de la France près les Nations Unies, l’ambassadeur Jean Maurice Ripert. Cette visite est la 9e des membres du Conseil de sécurité des Nations Unies en RDC. Pour le chef de la délégation, il est question de rencontrer les autorités congolaises et de la Monuc, afin d’évaluer le niveau d’application des différentes résolutions du Conseil de sécurité sur la RDC

Jean Maurice Ripert, représentant de la France près les Nations Unies, explique : « Nous venons parler avec, notamment le représentant spécial, Monsieur Alan Doss, pour voir avec lui des difficultés qu’il rencontre, essayer de l’aider, et réaffirmer aux autorités de la RDC le soutien que nous voulons leur apporter dans leur entreprise pour reconstruire un Etat de droit, respectueux des droits de l’Homme et de la justice, un Etat viable économiquement. Et nous voulons aussi encourager le gouvernement dans la reforme du système de sécurité qu’il doit entreprendre, sous tous ses aspects. Et, enfin, l’encourager aussi à développer de bonnes relations bilatérales avec tous ses voisins, comme il a commencé à le faire. Et nous voulons aussi exprimer donc notre encouragement au processus de Nairobi, comme nous voulons, par ailleurs, essayer d’aider à mettre un terme aux activités des groupes armés, dont nous considérons qu’ils portent atteinte à la paix, la sécurité et la justice et au bonheur des populations. Un dernier mot, enfin, pour dire que nous exprimons notre solidarité avec les populations civiles, et en particulier avec les femmes de ce pays, qui ont été parmi les premières et les plus importantes victimes des violences qui s’y déroulent. Le Conseil de sécurité voudrait leur marquer l’attention qu’il leur porte, et aider le gouvernement et les autorités de la RDC à faire face à cette difficile tâche. »

Cette délégation doit rencontrer les autorités congolaises, notamment le Chef de l’état, le Premier Ministre, les Présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat. Une conférence de presse est en principe prévue à la fin de la journée, vers à 19h30, au Grand hôtel Kinshasa. Elle sera retransmise en direct sur Radio Okapi.

Les représentants des membres permanents du conseil de sécurité se rendront dimanche à Goma. Ils visiteront un camp de déplacés, et auront des entretiens avec les représentants de la société civile. Cette mission onusienne s’inscrit dans le cadre d’un périple africain de 10 jours dans 5 pays : Djibouti, Soudan, Tchad, Cote d’Ivoire, et République Démocratique du Congo.

Pendant ce temps, la secrétaire d’Etat française aux Affaires étrangères et aux Droits de l’Homme est attendue à Kinshasa. Selon un communiqué de l’ambassade de France à Kinshasa, Rama Yade arrive ce samedi soir pour 3 jours. A Kinshasa, elle doit s’entretenir avec le chef de l’Etat Joseph Kabila, le ministre des Affaires étrangères, et plusieurs autres membres du gouvernement. La secrétaire d’Etat doit aussi rencontrer le président de l’Assemblée nationale, Vital Kamerhe, et des personnalités de l’opposition.

Rama Yade aura également l’occasion de s’entretenir avec les représentants permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, en mission en RDC. Après Kinshasa, elle se rendra à Bukavu, puis à Goma, à l’est de la RDC.