bemba_grattantL'opposant congolais Jean-Pierre Bemba, suspecté de crimes de guerre en Centrafrique et interpellé fin mai en Belgique, est arrivé aux Pays-Bas pour y être transféré à la Cour pénale internationale (CPI), a indiqué le procureur, l'Argentin Luis Moreno-Ocampo jeudi.

"M. Bemba est arrivé sur le territoire des Pays-Bas et est en route vers Scheveningen", où se trouve le centre de détention de la CPI. "Ceci nous donne l'occasion de nous rendre à La Haye et de présenter les éléments de défense dont nous disposons et qui permettront d'établir qu'en aucune manière la responsabilité pénale de M. Bemba ne peut être retenue dans cette affaire", a déclaré son avocat, Me Aimé Kilolo Musamba, confirmant que son client avait quitté la prison bruxelloise de Saint Gilles.

Ex-chef rebelle et vice-président de la République démocratique du Congo (RDC) durant la transition politique dans ce pays d'Afrique centrale, M. Bemba est poursuivi par la CPI pour des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité, dont des viols et des meurtres, commis par ses hommes en Centrafrique en 2002 et 2003. Le sénateur, qui vivait en exil depuis un an entre le Portugal et la Belgique, avait été interpellé le 24 mai à Bruxelles. Il était depuis lors en détention préventive à la prison de Saint-Gilles.

source:Belga/Belgique