kindu

Le maire de la ville, Adolphe Ndokini, précise que cette opération consiste à ramasser tous les sachets et à les incinérer. Après la pluie, fait-il savoir, certaines avenues deviennent impraticables et dégagent une odeur nauséabonde. La cause est la saleté qu’on y jette et des sachets contenant quelquefois des matières fécales

Devant cette situation, le maire Adolphe Ndokini pense que « Kindu sans sachets » est l’une des solutions : « Nous avons constaté qu’il y a un phénomène de sachet qui est en train d’envahir la ville. Nous nous sommes dits que pour mettre fin à cette situation, nous devons sensibiliser la population à travers cette opération ».

Pour la population, cette opération arrive à point nommé car elle vient assainir la ville et lui donner de l’esthétique. L’ingénieur Manga Tshomba soutient cette initiative : « nous ne pouvons que soutenir cette initiative du fait que la lutte contre les immondices va nous aider non seulement à lutter contre certaines maladies mais aussi à dépolluer notre ville ».