Chers blogonautes,

Nous consacrons ce second numéro de notre focus consacré à l’actualité de la semaine du 14/20 juillet 08, à la visite du Président Joseph Kabila à Paris.

Attendu depuis plusieurs mois à Paris, Kabila a enfin décidé d’honorer l’invitation de son homologue français Sarkozy, dans le cadre d’une visite officielle de 48 heures, du 16 au 17 juillet.

Cruciale, cette visite l’était à plus d’un titre. Il s’agissait d’une part, pour le président congolais de confirmer le réchauffement de l’axe Paris/Kinshasa et d’autre part, sur un plan plus symbolique, de confirmer sa légitimité notamment par rapport aux forces éparpillées de l’opposition.

         En dépit de l’assurance obtenue auprès du président Sarkozy, de la contribution française pour l’organisation des prochaines élections locales en RDC, les retombées de cette visite officielle demeurent bien maigres. Rappelons tout de même que cette visite s’est déroulée avec en toile de fond, la brouille diplomatique belgo-congolaise et l’affaire des contrats chinois. D’ailleurs, Nicolas Sarkozy n’a pas pu s’empêcher de glisser une allusion acidulée, en réponse à la requête du président Kabila sur la dette congolaise. Le rendez-vous avec le patronat français, s’est soldé sur un lit de promesses.

La principale retombée est peut-être à lire sur le plan plus congolais-congolo. En effet, en dépit des intimidations et autres menaces proférées par les mouvements se revendiquant de l’opposition radicale, aucun incident n'a été déploré tout au long du séjour du président congolais en France.

Excellente semaine