Pc

En présence du ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel (Epsp), Maker Mwangu Famba, la ministre des PTT a posé hier, jeudi 24 juillet, la pose de la première pierre du réseau intranet " E-Epsp " de télécommunication par satellite du Service de contrôle et de la paie des enseignants. Cette manifestation qui s'est déroulée dans l'enceinte du cabinet du ministre de l'Epsp est la matérialisation de la promesse de Maker Mwangu qui tient à rendre effectif le chantier Education.

Dans son allocution de circonstance, le n°1 de l'Epsp a indiqué que la station terrienne privée du Secope, à laquelle seront connectées les 30 directions provinciales du Secope, ne servira pas qu'à ce seul service.

C'est tout le ministère, avec tous ses services, qui sera interconnecté, à travers les divisions, les inspections principales provinciales (IPP), les cellules du Service national d'identification d'élève (Sernie) ainsi que les antennes de pension et rentes de survie.

Ce réseau d'interconnexion intranet appelé E-epsp, servira de courroie de transmission pour le partage des informations, la circulation des documents et instructions officiels indispensables à la meilleure gestion du système éducatif national et surtout à la formation à distance des enseignants, inspecteurs et autres cadres provinciaux par vidéoconférence afin de pallier à la carence de matériels didactiques par des leçons types. Il fera partie du réseau E-gouvernement qui sera mis sur pied dans le cadre de la politique gouvernementale d'informatisation des services publics de l'Etat.

Son plus grand avantage pour le Secope sera non seulement la réalisation des mises à jour à partir des provinces (traitement des dossiers à distance et en temps réel) mais aussi la transmission rapide et directe des listings de paie par voie électronique. On s'épargnera alors des caprices, des tracasseries et de la lenteur des agences de transport.

Par ricochet, il sera mis fin aux retards enregistrés dans la paie des enseignants pour absence de listings.

Modernité et mondialisation

Selon le ministre Maker, cet ensemble de mesures d'accompagnement permettra in fine, d'atteindre la politique de la paie de proximité prônée par le gouvernement, politique qui permet que chaque enseignant soit payé par la Banque la plus proche de son lieu de travail et qu'il reçoive son salaire sans retenue et ni retard.

Avec ce système de télécommunication par voie de satellite, le ministère de l'Epsp rentre ainsi de plain pied dans la modernité et la mondialisation.

Désormais, les informations sur le fichier paie et les statistiques sur le personnel enseignant, les établissements scolaires, les bureaux administratifs ainsi que les effectifs des élèves seront mis à la disposition du grand public.

La composition de ce réseau intranet se présente comme suit : un Hub qui sera installé à Kinshasa, au ministère de l'Epsp, et qui comprendra une station terrienne dotée d'une antenne de 4 m de diamètre et d'un Indoor équipé d'une haute technologie susceptible jusqu'à 10 extensions, ainsi que de 30 terminaux, à raison d'un terminal par province éducationnelle doté d'une antenne de 2,4 m de diamètre et d'autres équipements Indoor.

Pour le Sg de l'Epsp, Daniel Lukubama, le manque de fluidité dans la circulation des informations, dans la transmission des instructions et directives entre d'une part l'administration centrale du ministère et les provinces éducationnelles elles-mêmes, est considéré comme l'une des causes à la base de dysfonctionnements constatés dans le système éducatif rdcongolaise.

Il estime donc que la redynamisation de ce système passe par la mise en place des mécanismes appropriés, fiables et rapides de communication et de distribution des informations, instructions et directives. C'est pourquoi, il a salué de deux mains cette acquisition du Secope qui le propulse au-devant de la scène dans le domaine des nouvelles technologies de l'information et de la mondialisation.

Après la pose de la première pierre du réseau par la ministre des PTT, Maker Mwangu a procédé au démarrage du groupe électrogène qui va servir de groupe de secours pour pallier les interruptions intempestives de l'énergie électrique dans le bâtiment qui abrite le cabinet de l'Epsp.

Ensuite le n°1 de l'Epsp a remis des moteurs hors bord au Proved de l'Equateur 4 (Lisala) et au directeur provincial du Secope Katanga 3 (Kalemie).