jo_pekinLe Coup d’envoi officiel des Jeux olympiques de Pékin c’est cet après-midi. La délégation congolaise est représentée par 5 athlètes dont Gary Kikaya et une vingtaine d’officiels. Joseph Kabila est déjà sur place. Le chef de l'Etat est invité par le gouvernement chinois.

       

Le président Joseph Kabila sera recu cet avant-midi par son homologue chinois Hu Jin Tao.
Gary Kikaya Senga est le porte- étendard congolais à ces Jeux olympiques Pékin 2008. La star congolaise sera alignée sur 400m en athlétisme. Champion et recordman d’Afrique sur 400m, Gary Kikaya pourrait offrir la première médaille des Jeux Olympiques à la RDC à condition qu’il aille jusqu’au bout. Le garçon a préparé sa compétition dans le calme aux Etats-Unis.

Quant à Magali Franka, elle défendra les couleurs du pays en athlétisme. Elle sera alignée sur 100m. La jeune athlète est née le 24 janvier 1990, à Lyon en France. Elle a déjà couru le 100m à 12.30sec en 2005 et le 200m à 25.30. La Congolaise vit à Londres.

Les trois autres représentants de la RDC attendus sont, d’abord, Eric Kibanza Lundoloki. Sa discipline, c’est le judo. A 27 ans, ce jeune de 73 kg a préparé cette compétition au centre international du Maroc. Il s'est préparé en Italie.

Vient ensuite Herry Saliku Biebe, le seul boxeur congolais en compétition. 26 ans, il est dans la catégorie poids moyen. Pur produit de l’école suisse du noble art, il boxe quotidiennement à Lausanne. Champion de Franche-Comté 2002 et 2003, puis champion de Suisse 2006 avec le Club lausannois de boxe. Il a obtenu sa qualification lors du dernier tournoi qualificatif qui s’est tenu en Ile Maurice.

En natation, enfin, la RDC aligne Stanislas Kimpompo. Il fera la nage libre en 50 mètres. Agé de 35 ans, ce nageur évolue au pays avec les moyens de bords. Il s'est fait connaître en février 2008, lors d'un tournoi international en Tanzanie où il a fait les 100 mètres en 1min 03 secondes.

Depuis sa première participation aux Jeux Olympiques de Mexico en 1968, la République Démocratique du Congo court toujours derrière sa première médaille.
Une fois de plus, le Congo-Kinshasa est au rendez-vous de cette grande fête universelle.

Source : Radio Okapi/Kinshasa