Route_ab_m_e

Situé à 235 kilomètres de Matadi, chef-lieu de la province du Bas-Congo, le village de Mongoluala est dépourvu de voies d’évacuation des produits agricoles. M. Bazebi Mbamba, le chef de ce village rappelle que sa juridiction constitue, selon lui, le poumon économique du territoire de Luozi, et plaide ainsi pour la réhabilitation des routes de desserte agricole

       

Le chef du village explique : « Ce qui nous rend la vie difficile, c’est que Mongoluala ne possède qu’une seule route carrossable. Mais cette route ne dessert pas le plus grand nombre de villages. ». D’après la source, plusieurs rapports ont déjà été transmis aux autorités pour que des fonds soient mobilisés au profit de la réhabilitation de la plus grande de voie de la contrée, la route Nkundi. Celle-ci relie plusieurs villages du coin, dont Tendisa, la mission catholique et Yangapambu. « Il y a le groupement Mukaka qui, depuis longtemps, n’a pas de routes carrossables. C’est le groupement le plus agricole », indique le chef Bazebi. « Si on arrive à créer ces routes, nous aurons désenclavé tout le secteur. Mongoluala est le poumon économique du territoire de Luozi. Nous avons le siège de la vallée de Nkundi et un service PNR (Programme national de riziculture), a-t-il laissé entendre.