Kabila_drapeauLe Président Joseph Kabila Kabange a été élu vice-président de SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe), tandis que son homologue d’Afrique du Sud, Thabo Mbeki, a été élevé au rang de Président en exercice de cette organisation régionale, au terme des travaux du 28ème sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de cette communauté qui ont eu lieu les 16 et 17 août 2008 à Sandton, à Johannesburg, en Afrique du Sud. Le communiqué final rendu public à l’issue de ces assises indique par ailleurs que le 29ème sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la SADC se tiendra à Kinshasa, en République Démocratique du Congo.

Prenant la parole pour la circonstance, le Président Joseph Kabila Kabange a adressé ses remerciements aux Chefs d’Etat et de gouvernement ayant participé à ces assises pour l’estime et la confiance qu’ils lui ont témoignées en l’élisant à la vice-présidence de la SADC et pour avoir confié à la RDC l’organisation du prochain sommet, le 2ème.

A cette occasion, il a exprimé sa détermination à ne ménager aucun effort pour réussir avec brio l’organisation de ces assises à Kinshasa. Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, exprimé sa gratitude à la SADC grâce à laquelle la RDC a recouvré la totalité de sa souveraineté après l’agression dont elle avait été victime de la part du Rwanda et de l’Ouganda. Il a en outre, réitéré sa gratitude et réanimé sa foi à cette organisation régionale, avant de présenter ses félicitations à son homologue sud- africain, Thabo Mbeki, pour son accession à la présidence de la SADC pour laquelle il le souhaite un fructueux mandat. Il a enfin remercié les pays de la SADC de l’appui qu’ils apportent à la RDC depuis son adhésion en 1997 à cette communauté.

Il est à noter qu’au cours de ces assises, il a été procédé au lancement officiel de la zone de libre échange qui va éliminer les barrières douanières et les obstacles non tarifaires sur l’essentiel du commerce entre pays membres. Aussi, faut-il mentionner que les Seychelles ont rejoint la SADC après s’en être retiré en 2002, devenant ainsi le quinzième membre de cette communauté.

Les Présidents Joseph Kabila Kabange de la RDC, Marc Ravalomanana de Madagascar, Bingu wa Mutharika du Malawi, Armando Emilio Guebuza du Mozambique, Hifikepunye Pohamba de Namibie, James Alix Michel des Seychelles, Thabo Mbeki d’Afrique du Sud, Jakaya Mrisho Kikwete de Tanzanie, José Eduardo dos Santos de l’Angola et Robert Gabriel Mugabe du Zimbabwe ainsi que le Roi Mswati III du Swaziland ont pris part à ce sommet, tandis que le Lesotho a été représenté par son vice-Premier ministre Lesao Lehohia, l’Ile Maurice par son Premier ministre Navinchandra Rangoolarn et la Zambie par son ministre des Affaires étrangères Kabinga Pande.
Le Président Joseph Kabila Kabange au sommet de la SADC à Johannesburg, en Afrique du Sud

Le Président Joseph Kabila Kabange est arrivé vendredi à Johannesburg, en Afrique du Sud, où il a pris part au sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe), dont l’ouverture officielle a eu lieu samedi à l’hôtel Intercontinental, à Sandton.

Le Chef de l’Etat a été accueilli à sa descente d’avion à l’aéroport international Oliver Tambo de Johannesboug par la ministre sud-­africaine de la Terre et de l’Agriculture, Toko Dzidzi, le directeur de son cabinet, Raymond Tshibanda, le ministre congolais des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Antipa Mbusa Nyamwisi et le conseiller principal du Chef de l’Etat au collège des conseillers politiques et diplomatiques, Marcellin Cishambo.

Selon le programme établi, les participants à ces assises devaient chercher, au cours de ces travaux, des voies et moyens susceptibles de consolider et de renforcer l’intégration régionale. De même, il devait être procédé, au cours de ce sommet, au lancement de la Zone de libre échange, laquelle devait se traduire par la suppression des taxes douanières entre Etats membres de la SADC, le renforcement de l’intégration économique et la création des marchés régionaux.

Il a été prévu dans la soirée de vendredi que les Chefs d’Etat et de gouvernement se réunissent à huis clos en la salle de conférences de l’hôtel Intercontinental, en vue de mettre la dernière main sur les différents rapports élaborés à l’issue des réunions des conseils des ministres et des experts des pays membres de la SADC. Bien plus, ils devaient tenter de finaliser un accord politique sur la situation prévalant au, Zimbabwe.

La République Démocratique du Congo a été candidate aux postes de secrétaire exécutif et de vice-président de la SADC, tandis que l’Afrique du Sud succèdera à la Zambie à la présidence tournante de la SADC.