lEVY

PARIS - Le président zambien Levy Mwanawasa est mort, a annoncé mardi l'Elysée dans un communiqué

Nicolas Sarkozy a fait part de sa "vive émotion", notant que la disparition du président Mwanawasa "est une grande perte pour le peuple zambien dont il s'était attaché le respect et l'affection".

Le chef de l'Etat zambien avait été évacué début juillet vers un hôpital parisien après une attaque cérébrale lors du sommet de l'Union africaine à Charm el-Cheikh en Egypte.

"C'est une grande perte pour le continent africain, qui appréciait son courage politique", écrit le président français dans son communiqué. "C'est une grande perte pour la démocratie, dont il fut un ardent défenseur tout au long de sa vie. La France salue sa mémoire, vibrante de courage et de liberté". AP