conseil_ministres« Il s’est tenu ce mercredi 20 août 2008 une réunion extraordinaire du Conseil des ministres à la cité de l’Union africaine, sous la présidence de Son Excellence Antoine Gizenga, Premier ministre, chef du gouvernement.

Un seul point a figuré à l’ordre du jour, à savoir : Examen de 3 projets d’ordonnance.

Le ministre des Finances a présenté respectivement 3 projets d’ordonnance suivants : 1. Projet d’ordonnance portant approbation de l’Accord du don H362 du 26 mai 2008 conclu entre la RDC et l’Association internationale de développement au titre de financement supplémentaire pour le Projet d’urgence de démobilisation et réintégration ; 2. Projet d’ordonnance portant approbation de l’Accord du don H365 du 26 mai 2008 conclu entre la République Démocratique du Congo et l’Association internationale de développement au titre de Projet de renforcement des Capacités ; 3. Projet d’ordonnance portant approbation de l’Accord du Don H366 du 26 mai 2008 conclu entre la RDC et l’Association internationale de développement au titre de financement additionnel au Projet compétitivité et développement du secteur privé.

Le premier projet relatif à l’urgence de démobilisation et de réintégration, d’un montant de 31.300.000 DTS, comporte les volets suivants : la démobilisation, la réinsertion, la réintégration socio-économique des ex-combattants ainsi que la réintégration sociale et économique des femmes ex-combattantes, des ex-­combattants handicapés et malades.

Le second projet relatif au renforcement des capacités, d’un montant de 31.300.000 DTS, comporte les volets suivants : le renforcement de la gestion des finances publiques et de l’administration publique, la constitution d’un système de gestion des finances publiques et de l’administration publique dans les provinces pilotes et à capacité de mise en forme de la réforme sur la gouvernance.

Enfin, le troisième projet relatif à la compétitivité et au développement du secteur privé, d’un montant de 37.500.000 DTS, comporte les volets renforcement du système judiciaire, amélioration du cadre légal et fiscal, promotion de l’intermédiation financière, promotion du dialogue entre le secteur privé et le secteur public, appui à la réforme des entreprises publiques et au fonctionnement du COPIREP.

Après débats et délibérations, le Conseil a approuvé les dits projets.

Commencée à 10 heures, la réunion a pris fin à 11 heures. Je vous remercie ».