Carte_RDC

Selon la radio RFI captée hier matin à Kinshasa, des affrontements entre Kasaïens et Katangais ont eu lieu le mercredi 27 août 2008 à Luilu, une des cités de la ville de Kolwezi, au Katanga. Selon la source, cette explosion de violence aura couvé pendant de longs mois avec le retour remarqué de plusieurs Kasaiens sur la terre katangaise qu’ils avaient quittée lors des événements politiques de 1992. Un retour mal vu et qui fâche surtout les Katangais ayant occupés sans droit, ni titre des maisons abandonnées autrefois par les Kasaiens. Les retours signalés en masse ces temps derniers sont motivés par l’intensification des activités d’exploitation artisanale des produits miniers. Lors des accrochages signalés, deux entrepôts de stockage des minerais appartenant aux Kasaïens ont été pillés. Des bagarres ont fait des blessés et deux personnes disparues. La source ne précise pas à quelle communauté elles appartiennent. Craignant pour leur vie dans cette insécurité déclarée, plus de trois cents Kasaïens, désignés comme étant des « récidivistes » par les radicaux katangais, auraient trouvés refuge auprès de la Mission des nations unies au Congo, Monuc/Kolwezi.