La nouvelle compagnie aérienne intérieure congolaise Air DC volera sous licence belge, et les premiers vols pourraient démarrer avant la fin de l'année, indique jeudi la presse. Le projet, "que l'on croyait au point mort", a été relancé sur des bases plus saines. L'idée de départ était de faire d'Air DC, qui appartient à 51% à Hewa Bora (groupe belge De Moerloose) et à 49% à Brussels Airlines, un transport immatriculé à l'île Maurice pour éviter les désagréments de tous ceux de la République démocratique du Congo, actuellement sur la liste noire européenne. Cette solution ne plaisait pas au gouvernement congolais, qui privilégiait une compagnie sous licence belge, les autorités de notre pays, responsables au niveau européen, se chargeant en cas de reconnaissance de tous les aspects techniques (état des avions, licence des pilotes, services de maintenance, etc.). Brussels Airlines a accepté cette option, et il faut désormais lancer toute la procédure de certification et d'inspection au Congo par les services belges.