barrage_inga_

Le barrage hydroélectrique d’Inga dans le Bas-Congo sera doté, au cours de cette première quinzaine du mois d’octobre courant d’une turbine neuve pesant 115 tonnes, en provenance de l’Europe.

Selon un courrier de la société de transport TRANSMAC adressé au gouvernorat du Bas-Congo et dont une copie est parvenue le week-end dernier à l’Agence Congolaise de Presse (ACP), c’est cette entreprise qui sera chargée d’assurer le déplacement de cette turbine du port de Boma où elle sera débarquée.

Dans cette correspondance, le directeur provincial intérimaire de cette société de transport, Victor Mutombo Majambu, sollicite l’intervention des autorités politico-administratives des entités qui hébergent le barrage d’Inga, notamment le gouverneur du Bas-congo, le maire de Boma, le commissaire du district du Bas-Fleuve ainsi que l’administrateur du territoire de Seke-Banza, pour l’aider à réussir le déplacement de ce lourd engin, compte tenu notamment de l’état de la route et de l’insécurité sur le tronçon Boma-Inga.

Selon des techniciens de la SNEL contactés par l’Agence Congolaise de Presse (ACP), la mise en service de cette turbine permettra de renforcer la capacité de production du barrage hydroélectrique d’Inga dans le cadre des cinq chantiers de la République initiés par le Président Joseph Kabila Kabange, dans leur volet « électrification rurale et urbaine ».

Source : ACP/Kinshasa