MLCGagner les futures élections reste l’objectif principal du Mouvement de Libération du Congo (MLC). C’est la seule voie pour ce parti cher à Jean-Pierre Bemba Gombo d’introduire l’alternance dans la gestion de la chose publique. Ce message de François Mwamba a été reçu 5/5 par les militants de ce parti, à l’occasion des festivités commémoratives de dix années d’existence du MLC. Avec 64 députés nationaux et 15 sénateurs et 54 députés provinciaux, le MLC est à la tête de l’opposition institutionnelle congolaise. Ce score réalisé par le MLC lui donne espoir de gagner la majorité aux prochaines échéances électorales de 2011.

Cela permettra au MLC, selon le secrétaire général à exécuter son nouveau programme national et juguler la crise actuelle de la RDC. François Mwamba n’est pas allé par le dos de la cuillère pour fustiger l’échec du gouvernement actuel : Insécurité généralisée, malaises sociaux, autant de maux qui rongent le navire RDC. C’est un message d’espoir que le responsable ad interim du MLC a donné à ses militants tout en leur disant que le chemin est alors long.

C’est par un meeting populaire organisé samedi 4 octobre à l’esplanade de la Foire internationale de Kinshasa (FIKIN)  que le Mouvement de libération du Congo (MLC) a clôturé la commémoration du dixième anniversaire de ce parti politique cher Jean-Pierre Bemba, le grand absent de ces festivités.

Confiance des militants


Malgré l’absence remarquée de Jean Pierre Bemba, les militants venus de divers endroits, ont fait preuve de leur attachement à celui qu’ils appellent affectueusement ‘‘Igwe’’ (le chef)  en répondant nombreux à ce grand rendez-vous.  Près de 1 500 personnes ont pris part à ce meeting populaire. C’est depuis 8 heures du matin que les militants ont pris d’assaut ce lieu du meeting, ce n’est qu’à partir de 15 heures que le secrétaire général du parti, François Mwamba Tshishimbi, s’est adressé à ses militants estimé à 7.000 par cetains membres du parti.

La vente de carte, initialement prévue pour deux jours, a bel et bien continué jusqu’à samedi dernière journée de festivités, suite à la sollicitation des acheteurs. Le prix d’achat de la carte d’adhésion de membre du MLC fixé à 600 Francs congolais (environ 1 USD) a été revu à la baisse lors de la dernière journée, jusqu’à 500 FC, et on estime à 30.000 le nombre des cartes vensues. Selon un membre du comité exécutif du parti, l’opération de vente de cartes va se poursuivre au niveau fédéral en vue de permettre à tous les militants d’être en possession de cette carte.

Les militants du MLC restent toutefois confiants en ce qui concerne le retour de Jean-Pierre Bemba dans le pays de ses ancêtres, car selon Thomas Luhaka, son dossier à la Haye serait vide.