UNlogoLe secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, s’est dit de plus en plus préoccupé par les événements récents à la frontière du Rwanda et de la

République Démocratique du Congo, a indiqué mercredi, le porte-parole intérimaire de celui-ci, Michel Bonnardeaux.

Selon la source, M. Ban Ki-Moon a lancé un appel au Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) mouvement rebelle congolais du général déchu Laurent Nkunda ainsi qu’au gouvernement de la RDC afin qu’ils respectent immédiatement le cessez-le-feu et coopèrent avec la MONUC (Mission de l’ONU en RDC) pour la mise en œuvre des zones des séparations.

Le secrétaire général de l’ONU a aussi demandé à toutes les parties de procéder, dans les meilleurs délais, au désengagement, selon le plan élaboré par la MONUC, de respecter les obligations souscrites dans les actes d’engagement de Goma et d’utiliser pleinement les mécanismes prévus à ces fins dans le programme Amani.

Par ailleurs, la MONUC (Mission de l’ONU en RDC) se félicite de la tenue vendredi dernier à Gisenyi, au Rwanda, de la 42ème réunion de la TASK Force du groupe de suivi conjoint du communiqué de Nairobi (novembre 2007), organe rassemblant les autorités congolaises et rwandaises ainsi que la communauté internationale.  

La TASK Force a, au cours de cette réunion, discuté en particulier des moyens de revitaliser au plus vite le mécanisme de vérification conjoint, mis en place par les gouvernements congolais et rwandais afin de traiter conjointement de tout litige relatif à des questions transfrontalières, rappelle-t-on.