MuzitoLe Premier ministre Adolphe Muzito est porteur d’un message de compassion à la population meurtrie du Nord-Kivu, a déclaré à Goma le ministre de la Communication et des médias et porte-parole du gouvernement, Lambert Mende Omalanga, à l’issue de premiers contacts du Premier ministre.

M. Muzito a eu,  peu après son arrivée au chef-lieu de la province du Nord-Kivu, une série de rencontres avec le gouvernement provincial et M. Alain Leroy, secrétaire adjoint des Nations Unies chargé du maintien de la paix. M. Lambert Mende Omalanga a indiqué, à l’issue de ces premiers contacts, que c’est la toute première mission du nouveau gouvernement à l’intérieur du pays.

Cette mission, a-t-il ajouté, consiste à évaluer la situation humanitaire sur terrain, à la recherche de la normalisation des rapports avec tous les voisins, et résoudre globalement tous les problèmes avec les groupes armés dont les pourparlers sont déjà en cours dans le cadre de l’Union africaine.

Le porte-parole du gouvernement a réitéré la décision selon laquelle toutes les crises congolaises pour une paix durable doivent trouver une solution dans le cadre du programme Amani où elles seront traitées en profondeur pour endiguer complètement cette culture de rébellion. Dans la soirée, le Premier ministre Muzito devait poursuivre la suite de ses rencontres avec d’autres couches de la population.

Les ministres des Finances, Athanase Matenda, de l’Enseignement supérieur et universitaire, Mashako Mamba, de l’Intérieur Célestin Mbuyu, de la Décentralisation Mbusa Nyamwisi, de la Reconstruction Safi Adila, et des Affaires sociales, action humanitaire et solidarité nationale Barthélemy Botswali Lengomo font partie de la délégation gouvernementale.