ferryLe grand bac « Matadi » de l’Office national des transports (ONATRA), retiré lundi du trafic entre Kinshasa et Brazzaville pour non paiement des taxes dues à la Régie des voies fluviales (RVF), a été remis mercredi  à flot à la grande satisfaction des voyageurs, a constaté l’ACP.

Interrogés à cet effet, des responsables de l’ONATRA ont indiqué sous le couvert de l’anonymat, que le litige a été réglé. « Les arriérés de paiement de ces taxes étaient évalués à 3,4 millions de francs congolais », ont-ils affirmé. Le bac Matadi de l’ONATRA (RDC) exploite conjointement le trafic entre Kinshasa et Brazzaville, avec le bac de l’ATC (Congo/Brazzaville), de capacité réduite ainsi qu’avec des petits canots rapides pour les VIP.

D’une capacité d’une trentaine de voitures et d’une dizaine de gros véhicules, le bac « Matadi » peut transporter en une rotation près de mille personnes accompagnées de leurs colis. Il est le plus stable de toutes les unités fluviales affectées au pool Malebo.