14 novembre 2008

Le gouvernement doit dévoiler son « Plan de sortie de crise »

L’Angola a accepté d’envoyer des renforts militaires en RDC, pour aider les FARDC et la MONUC à ramener la paix au Nord-Kivu. « Et après ? », s’interroge-t-on dans les salons politiques à Kinshasa, où l’on appréhende la fin du mandat de la MONUC annoncée – à moins d’une nouvelle prorogation - pour fin décembre prochain et le départ des soldats angolais, aussitôt leur mission accomplie. Mais, tout ne doit pas s’arrêter à l’euphorie que suscite l’arrivée des troupes de la SADC. Le gouvernement a l’obligation morale et politique... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 00:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]