L’opération a été lancée ce samedi par le Programme Oecuménique de Paix, Transformation des conflits et réconciliation, Parec, pour la ville province de Kinshasa. Pour le président du Parec, le pasteur Daniel Mulunda, 265 armes, grenades et autres munitions ont été récoltées par son organisation pendant la période de sensibilisation. Il a invité la population à remettre les armes sans craindre des poursuites ou quelques arrestations de la part des autorités. Après ce lancement, plus d’une cinquantaine d’armes ont été remis par la population de la commune de Barumbu et des environs. Ces personnes ne sont ni identifiées, ni filmées par la presse, et encore moins photographiées. L'opération va s'étendre sur toute la ville de Kinshasa, et se déroulera du 22 novembre au 22 décembre 2008