Seize personnalités d’envergure internationale demandent l’envoi en République Démocratique du Congo d’une force européenne d’interposition pour éviter, d’après elles, un génocide du genre de celui du Rwanda en 1994. Parmi ces personnalités, deux prix Nobel de la paix, Mgr Desmond Tutu et l’ancien président sud-africain Frédéric De Clerck

C’est pour assurer la protection des populations civiles dans la partie Est du pays que ces personnalités politiques et religieuses sollicitent, dans une correspondance adressée aux dirigeants européens, l’envoi d’une force européenne en RDC, selon une nouvelle de l’Agence France presse. Elles estiment que les combats de l’Est de la RDC ont provoqué une vraie catastrophe humanitaire. D’où l’appel de ces personnalités aux chefs d’Etat et de gouvernement européens à faire preuve de leur leadership personnel par l’envoi d'une force d’interposition. Les signataires de la correspondance estiment que le peuple congolais ne peut plus attendre. Les troupes de l’Union européenne doivent se déployer en urgence en attendant le renforcement des casques bleus qui ne pourra intervenir, selon eux, que trois à six mois plus tard