Matadi_PortLes 3 quais du port de Boma nécessitent une réhabilitation plus qu’urgente. Cette déclaration est du coordonnateur de l’Onatra Boma et Bas fleuve. D’après lui, si cela ne se fait pas rapidement, ce port risque d’être fermé. Le montant estimé pour la réhabilitation tourne autour de 14 millions de USD

Jean pierre Dikenda, coordonnateur de l’Onatra Boma et Bas fleuve, lance un cri d’alarme aux autorités tant provinciales que nationales : « L’état de ce port peut amener les responsables de l’organisation maritime internationale a décrété même la fermeture. Le port de Matadi s’est vu interdit de sa capacité de traitement des navires. 4 quais ont été fermés. Alors, si on ferme encore celui de Boma, je crois que ça sera un désastre, ça sera une catastrophe pour le pays, parce que je ne vois pas la capacité statique dans le port de Matadi pour contenir toutes les importations, voire les exportations. C’est vraiment un cri d’alarme que je suis en train de lancer auprès de toutes les autorités, qu’il est vraiment temps que le gouvernement provincial, tout comme central, puisse venir à la rescousse, essayer de refaire, si vous voulez bien, reconstruire ce port qui se trouve dans un état de décrépitude physique très prononcé. »

Source : Okapi/Kinshasa