ArgentL’auditorat militaire a arrêté lundi dernier deux officiers Fardc, dont un colonel de la 13e brigade intégrée à Bunia. Ils sont accusés d’avoir détourné 3 millions de francs congolais (5 000 USD) de fonds de ménages, destiné aux militaires de leur brigade basés à Komanda, à plus de 80 kilomètres au sud de Bunia. Selon l’auditeur militaire de garnison de l’Ituri à Bunia, 3 autres officiers, dont 2 capitaines, ont été arrêtés en début novembre à Bunia. Ils sont soupçonnés d'avoir détournés 23 millions de francs congolais (38 333 USD) de solde des militaires de la 2e brigade intégrée, basée à Goma dans la province du Nord Kivu

L’auditeur militaire de l’Ituri à Bunia, le major John Penza, affirme que cette arrestation des offficiers supérieurs est intervenue après une enquête qu’il a menée à la suite d’une dénonciation faite par d’autres officiers. Les deux officiers arrêtés sont accusés d’avoir détournés 3 millions de FC sur les 10 millions déstinés à l’achat des vivres des militaires. Selon l’auditeur, ces officiers sont passés aux aveux et ont restitué une partie des fonds détourné, soit environ 1,25 million de FC ( 2 083 USD).

Tous ces officiers accusés d’avoir détournés 23 millions de FC de la solde des militaires de la 2è brigade basée à Goma, sont de la 13è brigade intégrée. Ils sont tous détenus à la prison centrale de Bunia, en attendant le transfert de leurs dossiers à l’auditeur supérieur de Kisangani pour les premiers et, au tribunal militaire de Bunia pour les seconds. Joint par la radio okapi, le commandant de la zone des opérations de l’Ituri n’a pas voulu s’exprimer