Il s'agit bel et bien de l'épidémie d'Ebola qui sévit dans l'aire de santé de Kampongo, localité située à plus de 60 kilomètres de Mweka, au Kasai Occidental. C’est le ministre de la santé qui l’a annoncé ce jeudi. Selon Auguste Mopipi, une maladie d'origine inconnue a éclaté dans cette contrée depuis novembre dernier, faisant jusque-là 9 morts et 21 malades recensés. L'analyse des échantillons prélevés sur place à Kalwamba, confirme l'existence de la fièvre hémorragique d'Ebola, affirme le ministre

D’après le ministre de la santé, un phénomène inexpliqué a semé depuis novembre dernier la désolation dans la zone de santé de Mweka. Les autorités nationales et provinciales se sont mobilisées pour porter secours à la population de cette zone de santé, notamment dans la localité de Kalwamba et ses environs.
Après analyse des échantillons prélevés à Kalwamba, il s’avère que l’on fasse de nouveau face à une épidémie de fièvre hémorragique virale à virus Ebola, a indiqué le ministre. Comme l’année dernière, dans la même contrée, le virus Ebola frappe de nouveau la RDC. Heureusement que cette fois-ci, l’action du ministère de la santé a été plus rapide. a poursuivi le ministre.

Par le passé, le pays a eu à faire face à des situations semblables. Mais c’est la première fois que cette épidémie touche deux fois la même contrée, a-t-il reconnu. Enfin, le ministre a exhorté les habitants de Mweka à suivre les recommandations des équipes déployées sur le terrain et à leur prêter main forte

Source: Okapi/Kinshasa